Le marché
Une préoccupation prioritaire pour les familles.

A la question « quand vous pensez à votre enfant, qu’est ce qui vous préoccupe en premier, au quotidien ? »
53% des personnes interrogées répondent : « ses résultats et sa réussite scolaire ». Cette enquête réalisée par TNS Sofres témoigne de l’importance prise par la réussite scolaire au sein des familles.

Les parents travaillant tous les deux et les foyers monoparentaux se multipliant, ils ne peuvent assurer seuls le soutien scolaire de leurs enfants. Mais ils sont en quête de qualité et de confiance et l’investissement financier consenti pour assurer cet avenir est prioritaire.

Un marché encore à conquérir

Le marché du soutien scolaire représente aujourd’hui de 2 à 2,5 milliard d’euros
(source : Xerfi septembre 2007). Peu d’acteurs proposent une solution professionnelle. La part du « marché souterrain » (contacts dans la famille, entre voisins, par le biais de petites annonces,…) représente encore 70 à 80 % du marché.

Les effectifs scolaires en France  

Les effectifs scolaires en France à la rentrée 2007


Un contexte financier très favorable.

Les besoins en matière de services à la personne, incluant le soutien scolaire à domicile, sont énormes et souvent non satisfaits. Ce qui représente une réelle opportunité de développement. Les pouvoirs publics ont saisi l’importance de ce nouveau secteur d’activité en créant un cadre législatif et un contexte financier très favorable :
- Réduction ou crédit d’impôt de 50 % sur les dépenses.
- Maintien du taux de TVA à 7% (10% en 2014).
- Création du Chèque Emploi Service Universel.
Tous ces dispositifs encouragent de nombreux parents à franchir le pas et faire appel à des services organisés de cours à domicile.